• Mimosa...


    votre commentaire
  • Tout au long de l'année, musiciens et choristes amateurs se retrouvent, à la nuit tombée, dans une école élémentaire, une salle de Mairie, une sacristie ou la nef d'une église un peu froide mais ou e son voyage. Une partition pour orchestre sous le bras, on vocalise d'abord pour échauffer les voi, tandis que les musiciens s'accordent dans une joyeuse cacophonie. Chants profanes de la Renaissance, Requiems de Mozart, Verdi ou Fauré, mais aussi Bach, des Cantates au Motets pour faire vivre une musique toujours redécouverte. Pourtant il est très exceptiionnel de se lancer dans la Messe en Si mineur de Bach. Près de 3 heures de musique et de chants jouent surtous les registres du compositeur. En décourvrant cette oeuvre qui aurait été écrite sur près de 15 ans on voyage non seulement au coeur de la fugue, des règles classiques de l'écriture du maître, mais aussi sur les chemins de musiques "romantiques "et même "modernes". En cherchant à mieux comprendre cette oeuvre très originale, on apprend que Bach n'aurait jamais pu présenter et donc entendre cette oeuvre dans son intégralité. Alors on imagine le grand maître de Leipzig, toujours pressé par les commandes de musique quotidienne, mais volant encore un peu de temps, pour écrire selon son coeur et ses rêves, sa foi et son infini talent. Peut-on y voir une oeuvre testamentaire riche des plus audacieuses pages? Ecoutez donc cette oeuvre pleine de force, d'élan, et de foi, au moins dans la musique et la vie !  


    votre commentaire
  • A l'heure des mauvaises nouvelles et des augures qui semblent s'acharner surtout sur les rêveurs de culture et partage, une bonne nouvelle ! : En Allemagne le budget affecté à la culture est non seulement le plus fort de  toute l'Europe, mais en pleine croissance ! Bon d'accord vous aimeriez que je vous annonce cela en France, mais un tel exemple ne peut que nous enourager. Alors que chacun reprenne non seulement espoir mais des initiatives pour rejoindre toutes sortes de projets et même rêves en cours de germination ! En refusant la sinistrose et les dissertations stériles sur le Triple A, nous verrons peut être la fin d'un monde, mais aussi le début d'un nouvel élan de notre société vers la culture !

    Bonne année à tous ! 


    votre commentaire
  • L'Agence Monalisa vous souhaite le meilleur pour 2012: Santé, Bonheur, Culture, Loisirs, Patrimoine, Arts...


    votre commentaire
  • Ici NiceLe Chantier Sang Neuf présente une installation scénographiée par Stéphanie Marin et 50 artistes contemporains niçois aux Abattoirs - Chantier Sang Neuf, 50 bd Jean-Baptiste Vérany - Nice

     ICI NICE est un guide de la ville par les artistes contemporains. Ce projet de livre d’art et de carnet de voyage a croisé celui du Chantier Sang Neuf lequel œuvre, avec la reconversion des anciens abattoirs de Nice, à redéfinir et redessiner un « morceau de ville », pour la métropole intelligente et durable du XXI e siècle.

     Cette œuvre éphémère habitable a dessiné une première cartographie de la reconversion des 18.000 m² de l’ancien site industriel en un hub éco-urbain des créations actuelles à vocation culturelle, économique et sociétale.
     

     La KUNSTELLATION tracée par l’architecte et artiste Didier Faustino, invente un cadre exploratoire qui éclaire et rend possible les expérimentations publiques du lieu en mutation, programmIci Niceées dans la phase actuelle de recherche-action nommée Chantier Sang Neuf. 

     Stéphanie Marin a suivi la ligne jaune de la KUNSTELLATION pour scénographier le voyage ICI   NICE. 

      Parcours déambulatoire, exposition et installation  sonore ICI NICE, sont à découvrir dans la KUNSTELLATION aux Abattoirs - Chantier Sang Neuf, du samedi 10 décembre 2011 au mardi 10 janvier 2012.

       


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique