• Le peuple japonais se compare parait-il parfois à un papillon posé sur un cloche de bronze. Quand la cloche sonne, les vibrations terribles rappellent au papillon sa fragilité..... Les japonais ont la culture du risque partout présent,à cause des volcans, des séismes, des tsunamis ou de ces phénomènes qui parfois depuis toujours se combinent.

    Peu nombruex et dans leur maisons basses aux cloisons de papier, les anciens japonais dansaient sur leurs plaques tectoniques et imaginaient les cratères des volcans comme de grandes bouches de dragons à respecter. Ils savaient déjà que même s'il est court le temps de la floraison du cerisier peut suffir à contempler toute la beauté de la vie sur terre !

    Et puis les japonais ont développé une société de grattes ciel, de robots multiusages et de centrales nucléaires nombreuses pour assurer la sécurité énergétique de très nombreux habitants. Nouvelle culture du risque tout ! Entre traditions et culte de la technique !

    Bravo à ce peuple digne et courageux, mais aussi toute notre sympathie en ce moment de douleur et de risque majeur !


    votre commentaire
  • Chemin de Compostelle ! Très bonne idée, mais notre super Président aurait du prendre hors caméras, le temps de marcher, respirer, souffler, observer, méditer, écouter les autres pélerins et peut être enfin aborder la culture de façon réellement positive. Le christianisme, personne n'a jamais nié son importance dans l'Histoire de France ! Mais le Christianisme est d'abord Universel  et a toujours voulu s'imposer, aux Juifs, comme aux Empreurs romains, avant les Barbares dont les Francs faisaient partie ! Bref, pas besoin d'attendre les Croisades pour voir l'Eglise pontificale exclure et éliminer....

    A l'heure pour certains, de revenir sur la Laïcité, les intellectuels gardiens de la Culture et de la Mémoire semblent ne plus trouver les mots pour rappeler la Croisade albigeoise, la Saint Barthélémy ou l'Affaire Dreyfus.

    Jésus a inventé l'Universalité  et le prosélitisme repris par l'Islam ? Tandis que les hauts dignitaires religieux du monde entier cherchent à tendre des ponts, et que les Eglises utilisent les outils Internet pour relier tous les fidèles sur le web, on voudrait nous faire croire qu'il faudrait entretenir les frontières entre les communautés !

    On pourrait pleurer sur l'inculture grandissante de nos jeunes, mais à qui la faute ???? On voudra nous pousser à toutes sortes de divisions, peurs et esprits de clans...

    Refusons ces pièges. Chacun doit poser ses propres responsabilités, atouts et limites pour sauver la Culture chaque jour, partout. Sans doute faudra-t-il cent fois s'arrêter pour réfléchir et partager des bouts de chemins sur tous les chemins de cultures partagées......      


    votre commentaire
  • Dans la Grèce ancienne, de petites communautés vivaient sur les espaces réduits et enclcavés, seulement reliés par la mer toujours abordée avec crainte. Impossible de surexploiter des terres fragiles, nécessité de se défendre et sociétés rurales vulnérables qui dépendaient de quelques cavaliers capapbles de les défendre, mais aussi souvent tyrans assoiffés de pouvoir ilimités. A force de crises de productions et d'endettement, les paysans étaient destinés à devenir de vulgaires esclaves..... Alors, J De Rommily et bien d'autres experts de la Grèce Classique expliquent que dans leur grande sagesse les grcs inventèrent la Démocratie ! Pourquoi ? A cause des révoltes de la faim de l'époque, mais aussi des limites de tout système politique basé sur les rapports de force et la violence. En s'unissant contre les Perses, les grecs émiettés dans leurs très nombreuses cités pouvaient se défendre et fonder leur identité culturelle basée sur une langue, une cosmogonie et des valeurs portées par les philosophes, mais aussi les scientifiques et les artistes au service de leur cité.....

    Qu'est-ce que la Démocratie? Une absolue nécessité  pour oser, penser, s'exprimer et vivre librement. Pourquoi est-ce important? Parce que chaque génération doit définir et se projeter par rapport à son Histoire, mais aussi son libre arbitre. 

    Aujourd'hui de nombreux peuples découvrent une communauté de valeurs, mais aussi et surtout le libre arbitre qui peut permettre à chacun de se positionner dans une communauté. A la violence des dictateurs, les jeunes répondent avec leurs outils de communication, mais sont rejoints par les plus âgés qui savent investir et tenir une place publique et des rues. Pas pour des révoltes violentes, car ces peuples ont déjà tout appris de la force et de ses limites....

    La Démocratie est difficile, jamais acquise et exigente pour chaque citoyen engagé comme chaque citoyen plus individualiste, car tous doivent sans cesse repenser les enejeux et limites de leurs positions. Comment choisir les valeurs clés? Comment poser et limiter leur place dans les vies quotidiennes de citoyens libres d'adhérer, animer, ou tout simplement accepter chaque choix politique?

    Parce que la Politique est hautement culturelle, la Démocratie ne peut se développer que dans une société curieuse, ouverte, mais aussi impliquée dans ses choix. La mondialisation culturelle porterait les revendications des peuples par le réseaux sociaux et permettrait l'apparition d'une citoyenneté universelle.

    Mais la mondialisation permet malheureusement aussi aux Etats de réduire, simplifier, sinon brader leurs valeurs culturelles, vivier pourtant essentiel à toute réflexion.

    Aujourd'hui, combien de nos jeunes défendent-ils la Démocratie? Combien sont-ils prêts aux efforts de réflexion, de recherche de consensus pour une culture quotidienne au dessus des trop petits intérêts particuliers ?

    Quand on fait de la musique, de la poésie ou de la musique, on ne cherche pas d'abord à se faire remarquer ou gagner de l'argent. Il en va de même pour la Politique qui doit chercher à élever les Hommes au dessus de leur condition individuelle pour les grandir en les hissant à l'échelle de la Construction de l'Histoire.... Mais il est vrai aussi que l'Histoire dérange.......     


    1 commentaire
  • "Crache le" lui disait son père. Mais tout restait bloqué quelque part entre un souffle coupé et une sensation de terrible vertige. Roi, prince et simples citoyens, nous sommes et restons des Hommes pétris de doutes et de peur, de légitime exigence et de renoncement.

    Pourtant en ces temps de contestation et de revendications au sud de la Méditerranée, on vérifie aussi au nord que le Droit de dire ne suffit pas; ni à trouver les mots, ni à se faire entendre. Comme si tous les arguments arrivaient en désordre, comme si toutes nos réflexions s'annulaient pour mourir aux bords de nos lèvres. Peut être parce que le mensonge couvre les bribes fragiles de vérité ? Idées courtes et affirmations gratuites étouffent les hésitations autour de valeurs culturelles malmenées ou réduites à des propagandes.

    Comment dire un peu plus que ces phrases toutes faites qui lessivent nos esprits ? La Princesse de Clèves, les Fables de La Fontaine, ou les poèmes de Prévert pour combler nos silences interdits ou coupables.....Déclamons Molière comme Beaudelaire en attendant peut être de retrouver un nouveau souffle et pourquoi pas une nouvelle voie...


    votre commentaire
  • Dans le sable écrasé de soleil, l'artère de vie du Nil et depuis très longtemps des Hommes penchés sur la terre pour nourrir leurs enfants. Les Pharaons avaient voulu un Patrimoine durable qui s'est avéré éternellement rentable ! Dans les vallées des rois et des reines, des sarcophages sacralisent autant la mort que la Vie partout célébrée!   

    Et puis au temps de l'or noir et de la Terre Sainte écartelée par des frères ennemis, un autre pharaon en uniforme s'était assis sur un trône d'argent spolié dans une impasse de l'Histoire... 50 Milliards en 30ans pour un peuple toujours plus courbé par une traditionnelle obéissance.Alors un matin de Janvier 2011, des enfants se levèrent pour dire non. Enfants égyptiens mais aussi, enfants du Monde,soutenus par Internet .... Une culture Monde ? Et si on pouvait révolutionner le Monde et inventer un futur de partage en forgeant ses valeurs sur nos plus beaux héritages ? Une page de la grande Histoire s'écrit et réveillera peut être l'envie de savoir tout ce qui nous relie les uns aux autres à travers les temps !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique