• La musique adoucit les moeurs !

    Tout au long de l'année, musiciens et choristes amateurs se retrouvent, à la nuit tombée, dans une école élémentaire, une salle de Mairie, une sacristie ou la nef d'une église un peu froide mais ou e son voyage. Une partition pour orchestre sous le bras, on vocalise d'abord pour échauffer les voi, tandis que les musiciens s'accordent dans une joyeuse cacophonie. Chants profanes de la Renaissance, Requiems de Mozart, Verdi ou Fauré, mais aussi Bach, des Cantates au Motets pour faire vivre une musique toujours redécouverte. Pourtant il est très exceptiionnel de se lancer dans la Messe en Si mineur de Bach. Près de 3 heures de musique et de chants jouent surtous les registres du compositeur. En décourvrant cette oeuvre qui aurait été écrite sur près de 15 ans on voyage non seulement au coeur de la fugue, des règles classiques de l'écriture du maître, mais aussi sur les chemins de musiques "romantiques "et même "modernes". En cherchant à mieux comprendre cette oeuvre très originale, on apprend que Bach n'aurait jamais pu présenter et donc entendre cette oeuvre dans son intégralité. Alors on imagine le grand maître de Leipzig, toujours pressé par les commandes de musique quotidienne, mais volant encore un peu de temps, pour écrire selon son coeur et ses rêves, sa foi et son infini talent. Peut-on y voir une oeuvre testamentaire riche des plus audacieuses pages? Ecoutez donc cette oeuvre pleine de force, d'élan, et de foi, au moins dans la musique et la vie !  


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :